Psychologie: Voici pourquoi il n'est pas facile de vivre à deux

Publié

PsychologieVoici pourquoi il n'est pas facile de vivre à deux

Une thérapeute de couple évoque les points sur lesquels il convient d’être vigilant lorsqu’on souhaite emménager avec son/sa partenaire et les attitudes qui ne vont pas du tout.

par
Meret Steiger
Envisagez-vous d’emménager prochainement avec votre partenaire? Nous avons demandé à une thérapeute de couple comment faire pour que cela se passe au mieux.

Envisagez-vous d’emménager prochainement avec votre partenaire? Nous avons demandé à une thérapeute de couple comment faire pour que cela se passe au mieux.

Unsplash/Toa Heftiba

Pour de nombreux couples, prendre un appartement est à la fois un grand pas en avant et une grosse prise de risque. Partager non seulement le même lit, mais aussi la salle de bains et la cuisine peut en effet mener à des situations tendues. La thérapeute de couple suisse Liz Denger nous parle des aléas rencontrés par les personnes qui se mettent en ménage.

Liz Denger

Liz Denger

Liz Denger accompagne des personnes dans des moments difficiles de leur vie. Elle est à la tête du cabinet de conseil Bedema, près de Zurich.

Quels sont les plus grands défis à surmonter lorsqu’on se met en ménage?

Liz Denger: «Les défis sont multiples: des attentes trop élevées, nos besoins fondamentaux de proximité et d’attachement contre ceux de liberté et d’épanouissement personnel. De nombreux couples n’ont pas conscience qu’une relation harmonieuse se fait rarement d’elle-même, mais se travaille. Nous investissons du temps et faisons des efforts pour notre santé, notre éducation, notre carrière, l’éducation de nos enfants, nos amis – mais notre propre relation est censée être un don du ciel, dans lequel il n’est pas nécessaire d’investir du temps supplémentaire».

Une relation saine exige d’y consacrer du temps et de faire des efforts: «Une relation harmonieuse se fait rarement d’elle-même», dit Liz Denger.

Une relation saine exige d’y consacrer du temps et de faire des efforts: «Une relation harmonieuse se fait rarement d’elle-même», dit Liz Denger.

Unsplash/Toa Heftiba

Qu’entendez-vous par proximité et attachement contre liberté et épanouissement personnel?

Lorsqu’on prend la décision de se mettre en ménage, on renonce partiellement à sa liberté. La façon dont sont organisés les loisirs change. Il faut se concerter, notamment sur le nombre de soirées que les partenaires passent ensemble, s’ils dînent ensemble, sur l’heure à laquelle rentrer à la maison ou encore sur le temps de retard autorisé. Le fait que les deux partenaires n’aient pas les mêmes besoins et désirs en matière de proximité peut également être un problème.

Mettre en place des règles et se concerter pourraient donc éviter des disputes?

Oui, absolument! Pour pouvoir profiter pleinement des moments à deux, il faut clarifier certaines choses. Les tâches ménagères constituent un grand point de discorde. Qui fait quoi et avec quel soin faut-il faire le ménage? Si l’on clarifie ces points en amont, le couple a de grandes chances de durer. C’est aussi une occasion de réfléchir à la relation et d’échanger sur les sentiments et les besoins.

Lorsqu’on est en couple, il convient de faire régulièrement le point pour échanger sur ses sentiments et ses besoins.

Lorsqu’on est en couple, il convient de faire régulièrement le point pour échanger sur ses sentiments et ses besoins.

Unsplash/Taylor Hernandez

Y a-t-il encore d’autres points susceptibles de nuire à la mise en ménage?

Lorsqu’un des deux partenaires emménage chez l’autre. La personne qui reste dans son environnement habituel est sur son territoire. Le partenaire qui déménage a le sentiment de devoir tout abandonner et le reproche souvent à l’autre. De plus, ce sont souvent les règles du partenaire qui vivait déjà dans le logement qui s’appliquent, alors que celui qui y a emménagé par la suite doit s’adapter. L’idéal est que les deux personnes quittent leur domicile et cherchent ensemble un nouveau logement.

Êtes-vous en couple et habitez-vous avec votre partenaire?

Quels sont les types de conflits qui surviennent fréquemment?

Les tâches ménagères sont toujours une grande source de conflit. Mais aussi le temps que l’on passe ensemble, l’heure du coucher, si l’on dort avec la fenêtre ouverte ou fermée, et bien sûr aussi la fréquence des rapports sexuels. Il y a aussi la question de savoir si les amis peuvent passer de façon spontanée et si c’est grave si une serviette n’est pas accrochée tout de suite, tout comme la question de savoir quand faire à manger et qui range et nettoie après avoir cuisiné.

L’un des points de conflit courants est la cuisine, notamment les questions de savoir qui nettoie, qui cuisine et quand et à quelle fréquence on partage les repas.

L’un des points de conflit courants est la cuisine, notamment les questions de savoir qui nettoie, qui cuisine et quand et à quelle fréquence on partage les repas.

Unsplash/Soroush Karimi

Si des futilités, comme une serviette qui traîne, sont extrêmement énervantes, la situation peut-elle encore être sauvée?

Il est très important d'aborder ce genre de sujets le plus tôt possible et de ne pas attendre des semaines ou des mois pour le faire. Car pendant ce temps, on accumule les sentiments négatifs et on finit par exploser. Si l'on s'énerve constamment ou pendant des semaines pour des futilités, il peut être bon de se faire aider par un spécialiste. Il est important que les deux parties soient prêtes à contribuer à l'harmonie du couple.

Qu’est-ce-que cela signifie exactement?

Si les deux partenaires pensent que seul l'autre doit changer, cela ne fonctionnera pas à long terme. Emménager ensemble signifie aussi qu'il faut laisser derrière soi les habitudes qui nous sont chères - ou du moins les adapter. Une personne bordélique ne sera jamais ordonnée et vice-versa, mais il est crucial de trouver des solutions communes. Cela signifie apprendre à aimer les manies de l'autre - et formuler des règles qui permettent de mieux les gérer.

«Emménager ensemble signifie aussi qu’il faut éventuellement laisser derrière soi des habitudes… ou du moins les adapter», selon Liz Denger.

«Emménager ensemble signifie aussi qu’il faut éventuellement laisser derrière soi des habitudes… ou du moins les adapter», selon Liz Denger.

Unsplash/Mahrael Boutros

Que peut-on faire avant d'emménager ensemble?

Apprendre à adopter le point de vue de son partenaire surtout lorsqu’il y a des conflits existants. Au cours du changement de point de vue, la question n’est pas de savoir comment on se sent et quelle est sa propre opinion, mais de s’immerger dans la personnalité de l’autre. Le point particulièrement important, c’est qu’il n’y a pas forcément lieu d’être d’accord avec la vision de son/sa partenaire pour la comprendre.

Avez-vous un dernier petit conseil à donner?

Nombre de problèmes de couple n’émanent pas de la relation elle-même, mais du bagage que chacun porte avec soi. Il vaut la peine de le connaître, de s’y pencher régulièrement et d’investir dans son propre développement. Œuvrer ensemble sur la relation est extrêmement important, on apprend des choses à chaque dispute. Même si la relation se termine par un échec, on en ressort enrichi pour mieux en entamer une autre.

Ton opinion

9 commentaires