Voilée mais pas virée

Publié

Voilée mais pas virée

La plus haute juridiction administrative belge a annulé le licenciement par deux écoles néerlandophones d'une enseignante musulmane parce qu'elle portait son foulard dans leur enceinte, hors du local de classe.

"Il ne ressort pas du dossier que le port du foulard en dehors du local de classe aurait une influence négative sur la manière dont l'enseignante exerce son travail", a tranché le Conseil d'État.

"Il ne ressort pas du dossier que le port du foulard en dehors du local de classe aurait une influence négative sur la manière dont l'enseignante exerce son travail", a tranché le Conseil d'État.

afp

La décision pourrait faire jurisprudence en Belgique. Les écoles ont agi abusivement a estimé jeudi le Conseil d'État, d'après les quotidiens flamands De Standaard, Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws.

L'enseignante était temporairement chargée de dispenser les cours de religion islamique dans les écoles primaires publiques flamandes d'Etterbeek et d'Ixelles, deux quartiers de la ville-région de Bruxelles durant l'année scolaire 2005-2006.

Le principe de laïcité pas inscrit dans la loi

Celle-ci refusait de retirer son foulard en dehors du local de classe, et les directions des deux établissements l'ont licenciée, estimant son comportement contraire à leur règlement.

Il a en outre estimé que contrairement à ce qu'affirmaient les directions de ces écoles, "la déclaration de neutralité de l'enseignement", texte de référence du système scolaire public face aux convictions religieuses, philosophiques ou politiques, ne pouvait être invoquée pour interdire le port du foulard.

Or, en Belgique, le port du foulard dans les écoles est régulièrement objet de polémique. Bien que, contrairement à la France voisine, le principe de laïcité ne soit pas inscrit dans la loi.

lessentiel.lu avec AFP

En Belgique, la dernière querelle publique en date a été provoquée par l'entrée au parlement de la Région de Bruxelles d'une député musulmane qui a prêté serment le 23 juin avec son foulard sur la tête.

Ton opinion