Volvo au tribunal

Publié

Volvo au tribunal

SAVERNE - Le système de freinage du véhicule Volvo, qui avait mortellement fauché deux enfants en 1999, a été mis en cause, hier, devant le tribunal correctionnel de Saverne. Le constructeur suédois, un de ses concessionnaires, et la conductrice y comparaissent pour «homicides et blessures involontaires». Catherine Kohtz, une enseignante de 57 ans, a maintenu à la barre sa thèse, contestée par Volvo, d’une défaillance du système de freinage.

Ton opinion