Luxembourg: Vos revenus luxembourgeois vont augmenter à partir de l'été!
Publié

LuxembourgVos revenus luxembourgeois vont augmenter à partir de l'été!

LUXEMBOURG – L'indexation des salaires et pensions qui devait tomber cet été est remplacée par un crédit d'impôt énergie. Voici les augmentations prévues.

par
Thomas Holzer
Une bonne nouvelle vous attend bientôt sur la fiche de paie.

Une bonne nouvelle vous attend bientôt sur la fiche de paie.

Encore quelques semaines d'attente… Alors que le Luxembourg fait face à un niveau d'inflation record, une mesure phare du «Solidaritéitspak» doit entrer en vigueur au début de l'été. Le crédit d'impôt énergie (CIE) est censé compenser le report de la tranche indiciaire qui devait être déclenchée à la même période.

En clair, les salariés et pensionnés qui touchent un revenu inférieur à 44 000 euros brut par an recevront une aide de 84 euros supplémentaires sur leur fiche de paie. Passé ce seuil, le montant de l'indemnité est dégressif. Comptez par exemple 76 euros pour les personnes qui gagnent entre 44 000 euros et 68 000 euros par an. Les salariés qui enregistrent un revenu supérieur à 100 000 euros ne sont pas concernés.

Une manière pour le gouvernement de limiter les conséquences de l'index sur les finances des entreprises, tout en ne pénalisant pas les personnes aux revenus moyens et modestes. La mesure doit être maintenue jusqu'en avril 2023, date anticipée du report de la tranche indiciaire de cet été. «Beaucoup a été fait pour les ménages (...) Ce gouvernement a pris les mesures qui s'imposaient», a déclaré la ministre DP des Finances, Yuriko Backes, dans un entretien accordé à Paperjam et partagé sur le site du gouvernement, vendredi.

«Impact important sur le budget de l'État»

Le paquet aura «un impact important sur le budget de l'État» a averti la ministre. D'abord évalué à 750 millions d'euros, le coût des mesures devrait finalement atteindre 805 millions d'euros, en raison d'un mois supplémentaire de crédit d'impôt énergie. L'aide qui bénéficie aux salariés était initialement prévue pour débuter au mois d'août, mais l'inflation bondissante doit amener le premier CIE à tomber au mois de juillet.

Reste que pour la Chambre des salariés, le compte n'y est pas. Dans une communication en fin de semaine dernière, l'organe de représentation des salariés et pensionnés au Luxembourg a estimé que «le crédit d’impôt énergie introduit par le projet de loi ne constitue pas une compensation valable pour le report de tranches indiciaires».

«La bonne situation des entreprises luxembourgeoises, établie sur base des dernières données de la comptabilité, ne justifie pas une manipulation de l’index (…) Beaucoup de salariés et de retraités vont perdre en pouvoir d’achat par rapport à une échéance régulière des tranches indiciaires», considère-t-elle.

Ton opinion

46 commentaires