Santé – Votre chaudière peut être dangereuse
Publié

SantéVotre chaudière peut être dangereuse

DUDELANGE - Réagir
à une intoxication au
monoxyde de carbone requiert des secours coordonnés.

Si les ambulanciers du Centre d'intervention de Dudelange ont un appareil d'alerte attaché à leur sac afin de repérer la présence de monoxyde de carbone, c'est parce que, en deux ans, ils ont dû sauver 19 personnes d'une intoxication causée en général par le mauvais état de leur installation de chauffage.

Au niveau national, aucun chiffre n'existe, et c'est là le problème. «Ce gaz est inodore. Une intoxication se manifeste de manière banale par de légers maux de tête et un trouble de la vision. Pas conscient du danger, le particulier ne saura pas quel service appeler», détaille Henri Glesener, du Centre d'intervention de Dudelange. Le chef de corps prône une meilleure collaboration entre les services au niveau national.

La Protection civile parle d'équiper ses ambulances dans les prochains jours d'un appareil d'alerte. Mais l'idéal serait un recensement des patients et une équipe nationale dédiée à ce type d'intervention. Mais déjà, Henri Glesener conseille aux habitants de faire vérifier leur installation de chauffage.

Séverine Goffin

Ton opinion