Au Luxembourg – Votre employeur peut-il vous refuser le télétravail?
Publié

Au LuxembourgVotre employeur peut-il vous refuser le télétravail?

LUXEMBOURG - Alors que le Grand-Duché et ses voisins autorisent le télétravail des frontaliers jusqu'au 31 décembre 2020, le ministère du Travail donne des précisions.

Le télétravail est une possibilité mais pas un droit au Luxembourg.

Le télétravail est une possibilité mais pas un droit au Luxembourg.

Pixabay

Alors que le Grand-Duché et ses voisins ont décidé de prolonger l'accord fiscal jusqu'au 31 décembre 2020 pour les frontaliers qui font du télétravail, certaines entreprises installées au Luxembourg se montrent réfractaires à cette forme de travail pour leurs salariés. Un employeur a-t-il le droit de refuser à ses collaborateurs de télétravailler? «Même si les différents accords ont été prolongés, il est important de souligner qu'un droit au télétravail n'existe pas pour le salarié. Il ne s'agit que d'une possibilité», explique à L'essentiel un porte-parole du ministère du Travail.

Autrement dit, l'employeur a tout à fait le droit de refuser le télétravail à ses salariés, à condition toutefois de respecter ses obligations en matière de sécurité. «L'employeur doit impérativement veiller à ce que les recommandations sanitaires du ministère de la Santé soient appliquées (NDLR: «social distancing», port du masque quand il est impossible de respecter une distance de deux mètres entre collaborateurs, respect des gestes barrières, lavage régulier des mains, etc.)», ajoute-t-on du côté du ministère du Travail.

La donne peut changer lorsque l'employeur ne peut garantir le respect de ces recommandations sanitaires. «Dans ce cas, notre message est clair: le télétravail reste la piste à privilégier», conclut le porte-parole du ministère, qui rappelle au passage que «L’article L.312-1. du code du travail oblige l’employeur "à assurer la sécurité et la santé des salariés dans tous les aspects liés au travail"», une disposition en vigueur bien avant la crise sanitaire actuelle.

(pp/L'essentiel)

Ton opinion