Rapport des télécoms – Vous avez passé 21 heures au téléphone en 2012

Publié

Rapport des télécomsVous avez passé 21 heures au téléphone en 2012

LUXEMBOURG - Les clients du mobile et de l'Internet étaient de plus en plus nombreux en 2012, au profit de la télévision par câble et du téléphone fixe, selon le rapport de l'ILR. Autres temps, autre mœurs...

Le nombre de clients mobile au Luxembourg est passé à 762 000 abonnés, plus du triple de la population luxembourgeoise.

Le nombre de clients mobile au Luxembourg est passé à 762 000 abonnés, plus du triple de la population luxembourgeoise.

Le secteur du mobile se porte très bien au Luxembourg. Le nombre de clients est passé à 762 000 abonnés, dans un secteur toujours en croissance avec 993,37 millions de minutes d’appels émis depuis le Luxembourg (soit une moyenne de 1 300 minutes par client), 982,3 millions de SMS envoyés, et 4,673 Térabytes de données transmises. Le nombre de clients à l’Internet mobile est quant à lui passé de 299 300 à 385 100 personnes. Le revenu des services mobiles grimpe ainsi à 225,2 millions d’euros. La croissance des mobiles est notamment expliquée par une augmentation du «roaming out», la consommation en dehors des frontières, «s’expliquant par la forte croissance de clients utilisant l’Internet mobile à l’étranger». À l’inverse, le nombre d’abonnés au fixe passe de 280 000 à 269 000.

Les opérateurs téléphoniques ont généré un chiffre d’affaire total de 513,3 millions d’euros en 2012, en stagnation sur 2011 (+0,38%), indique également le rapport 2012 de l’Institut luxembourgeois de régulation (ILR) mardi. Les investissements dans les installations fixes et mobiles s’élevaient l’année dernière à 133,3 millions d’euros, dont une hausse de +26,6% dans le fixe, notamment dû au déploiement de la fibre par les P&T sur le Grand-Duché. Du coté des mobiles, les investissements sont en baisse de 18,3% et atteignent 20,98 millions d’euros.

Télévision par câble en baisse

Du côté de la Toile, le nombre d’abonnés à l’Internet à haut débit (> 30 Mbps), qui doit couvrir l’intégralité du pays à l’horizon 2015, est en augmentation de 146,36%. En 2012, l’ADSL est présente dans tout le territoire tandis que la fibre «couvre presque 32% du territoire», indique l’ILR. Selon des chiffres du Statec, bien que le service soit déployé dans le pays, seuls 68% des résidents ont accès au haut débit.

Enfin, le nombre d'abonnés à la télévision par câble est en baisse, les clients préférant sans doute se reporter sur les offres de télévision par Internet (+36,4% et 30 000 abonnés). En 2012, 223 000 personnes ont également eu recours à une offre multiservices, comme le triple play (télévision, téléphone, Internet). L’ILR note que les offres comportant un service de mobile représentent 70% des abonnements multiservices.

(JV/L'essentiel Online)

Ton opinion