Parc d'attractions – Walygator racheté par un fonds luxembourgeois

Publié

Parc d'attractionsWalygator racheté par un fonds luxembourgeois

MOSELLE - Le parc à thèmes lorrain Walygator a été vendu au groupe espagnol de loisirs Aspro-Ocio, via la filiale d'investisseurs luxembourgeoise Continental Leisure Project (CLP).

La date d'ouverture et la campagne de recrutement ne sont pour l'instant pas impactés.

La date d'ouverture et la campagne de recrutement ne sont pour l'instant pas impactés.

Editpress

Selon les médias spécialisés, le groupe Aspro-Ocio (Aspro Parks), créé en 1991 en Espagne et spécialisé dans les parcs de loisirs en Europe, a racheté ce vendredi le parc lorrain Walygator, via sa filiale luxembourgeoise CLP, fondée en 2014. Selon des sources proches du dossier, les négociations ont débuté début novembre pour l'acquisition des actions du parc. La nouvelle direction prendra ainsi les rênes des 160 hectares de la zone de loisirs dès lundi prochain.

En redressement judiciaire en 2013, le parc avait été racheté par un trio d'investisseurs dont Jacqueline Lejeune, l'actuelle directrice générale. En moins de trente ans, le parc a déjà changé cinq fois de propriétaires, et quatre fois de noms. Aspro-Ocio est déjà propriétaire des Aqualand de France, d'Espagne et du Portugal, de l'Aquarium de Lyon et depuis janvier 2015 du parc Walibi Sud-Ouest. Le groupe était déjà intéressé par la précédente reprise.

Chargée de remettre à flots un parc vétuste et à la trésorerie instable, Jacqueline Lejeune quittera la direction avec un bilan positif, puisque la fréquentation est en hausse depuis sa reprise (420 000 visiteurs l'année dernière). Près de 10 millions d'euros d'investissements ont été injectés depuis sa reprise. Contacté par L'essentiel, le parc n'était pas disponible pour commenter l'information. Walygator devrait tout de même ouvrir comme prévu le 2 avril et la campagne de recrutement sur Facebook est toujours en cours.

(Jonathan Vaucher/L'essentiel)

Ton opinion