NBA – Westbrook met fin à la série de San Antonio

Publié

NBAWestbrook met fin à la série de San Antonio

La belle série de neuf victoires consécutives de San Antonio a pris fin jeudi à Oklahoma City (102-92) où Westbrook a encore affolé les statistiques.

OKLAHOMA CITY, OK - MARCH 7: Russell Westbrook #0 of the Oklahoma City Thunder handles the ball against the Portland Trail Blazers during the game on March 7, 2017 at Chesapeake Energy Arena in Oklahoma City, Oklahoma. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this photograph, User is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. Mandatory Copyright Notice: Copyright 2017 NBAE   Layne Murdoch/NBAE via Getty Images/AFP

OKLAHOMA CITY, OK - MARCH 7: Russell Westbrook #0 of the Oklahoma City Thunder handles the ball against the Portland Trail Blazers during the game on March 7, 2017 at Chesapeake Energy Arena in Oklahoma City, Oklahoma. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this photograph, User is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. Mandatory Copyright Notice: Copyright 2017 NBAE Layne Murdoch/NBAE via Getty Images/AFP

AFP/Layne Murdoch

Vainqueur quasiment miraculeux de Sacramento la veille (114-104), après avoir compté 28 points de retard, les Spurs n'ont cette fois rien pu faire contre le phénomène Westbrook. Le meneur d'OKC a fini la rencontre avec 23 points, 13 rebonds et 13 passes décisives, ce qui lui a permis d'égaler le légendaire Wilt Chamberlain qui avait bouclé la saison 1967-68 avec 31 «triple-doubles». Seul une autre légende de la NBA Oscar Robertson a fait mieux qu'eux en une saison, avec ses 41 «triples» en 1961-62 mais Westbrook assure ne pas se focaliser sur les statistiques et autres records.

Cette victoire est bienvenue pour OKC qui restait sur quatre défaites de suite et qui est revenu à la hauteur de Memphis, 6e de la conférence Ouest (36 v-29 d). En revanche, San Antonio, qui n'avait plus perdu depuis le 12 février, est tombé de haut malgré le retour de Kawhi Leonard et LaMarcus Aldridge, ménagés la veille. Ils ont eu un rendement limité, en particulier Leonard (19 pts) tandis que Gregg Popovich a préféré se passer de son meneur Tony Parker, en difficulté la veille. Malgré cette 14e défaite de la saison en 64 matches, San Antonio reste 2e de la conférence Ouest, sur les talons de Golden State (52 v-12 d).

Cleveland au ralenti

Le champion NBA en titre Cleveland a de son côté concédé à Détroit (106-101) une inquiétante troisième défaite consécutive, sa cinquième en sept matches. Comme son grand rival Golden State qui a perdu trois matches en huit jours, Cleveland traverse une mauvaise passe. LeBron James a pourtant terminé la rencontre avec un «triple double» (trois catégories de statistiques à dix unités et plus), le 50e de sa carrière (29 points, 13 rebonds, 10 passes).

Mais «King James» et Kyrie Irving (27 pts) n'ont pas suffi à déstabiliser des Pistons bien soudés et emmenés par Reggie Jackson (21 pts) et Andre Drummond (20 pts, 16 rbds). La longue absence de Kevin Love, conjuguée à l'indisponibilité, a priori de courte durée, de Kyle Korver et à la fin de saison d'Andrew Bogut, commence vraiment à se faire sentir. Tyronn Lue a certes enregistré le retour de J.R. Smith, absent depuis décembre après s'être fracturé le pouce, mais l'ailier fort n'a marqué que trois points en 19 minutes (1 sur 9 au tir). Cleveland (42 v-21 d) reste leader de la conférence Est, mais ne compte plus qu'une victoire d'avance sur Boston (41 v-24 d).

(L'essentiel/AFP)

Les résultats de jeudi

Phoenix - LA Lakers 110 - 122

Detroit - Cleveland 106 - 101

Portland - Philadelphie 114 - 108 a.p.

Memphis - LA Clippers 98 - 114

Oklahoma City - San Antonio 102 - 92

Ton opinion