Projet – William veut deux enfants avec Kate

Publié

ProjetWilliam veut deux enfants avec Kate

Le prince William a déclaré vouloir «deux enfants» avec son épouse Catherine lors de sa tournée en Asie-Pacifique en l'honneur des 60 ans de règne d'Elizabeth II.

Le couple s'est uni en avril 2011 et n'a pas encore d'enfant.

Le couple s'est uni en avril 2011 et n'a pas encore d'enfant.

AFP

«Quelqu'un lui a demandé combien d'enfants il aimerait avoir et il a dit qu'il pensait à en avoir deux», a déclaré Corine Ackerman, une élève de l'école Tanglin Trust de Singapour, qui a assisté à l'échange, selon l'agence de presse britannique Press Association. Le prince avait déjà évoqué son intention de fonder une famille avec Kate mais il n'avait pas jusqu'à présent publiquement parlé du nombre d'enfants qu'il souhaiterait.

Le jeune couple, qui s'est uni en avril 2011 devant deux milliards de téléspectateurs dont de nombreux en Asie, a été accueilli mardi à Singapour par des foules de badauds et fans de la famille royale. Lors d'une visite aux Jardins botaniques de Singapour, ancienne colonie britannique, le prince a été interpellé par une fille dans la foule des badauds, qui lui a demandé quels pouvoirs magiques il aimerait avoir. «L'invisibilité», a alors répondu William, cité par le quotidien The Straits Times de mercredi. Interrogée à son tour, la duchesse de Cambridge a répondu: «Je choisirais l'invisibilité moi aussi». «Comme cela, William ne pourrait pas s'approcher de moi sans que je le voie», a-t-elle dit sur le ton de la plaisanterie.

Mercredi, le couple a inauguré le premier moteur d'avion sorti de la nouvelle usine construite à Singapour par le britannique Rolls-Royce, qui doit équiper l'Airbus A380, plus grand avion commercial au monde. «Voilà une technologie aéronautique de pointe, mise au point par une des plus importantes multinationales du Royaume-Uni», a déclaré le prince, dans un discours prononcé devant des employés de la nouvelle unité, agitant des drapeaux britanniques et singapouriens.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion