A l'Atelier – Wir Sind Helden pour une soirée sympa entre amis
Publié

À l'AtelierWir Sind Helden pour une soirée sympa entre amis

LUXEMBOURG - Wir Sind Helden a testé ses
nouvelles chansons à
l'Atelier avant d'entamer sa tournée allemande.

Un concert de Wir Sind Helden ressemble davantage à une rencontre entre vieux potes qu'à un spectacle mis sur pied par une organisation et un management pointus. Rien qu'au rayonnement sur les visages des musiciens, et en particulier celui de la chanteuse, la charmante Judith Holofernes, on pouvait lire la joie de rejouer devant un public réduit et composé de fans.

Le groupe avait en effet passé la majeure partie de l'année 2010 en studio ou sur les grands festivals. On oserait presque dire que la joyeuse bande paraissait un brin nerveuse pour ce retour à l'Atelier, lundi. Le concert consistait en un pot-pourri des morceaux les plus connus et les plus accrocheurs de leur répertoire. La nouveauté était l'ajout de nouveaux instruments (accordéons et banjo) à côté du dispositif classique.

Ce n'est que lors du rappel qu'on a essayé les nouvelles compositions que renferment leur nouvelle galette, «Bring mich nach Hause». «Nous avons décidé de faire une répétition générale à laquelle vous pourrez participer», a annoncé Judith, moitié en blaguant, moitié en s'excusant, avant de saisir sa guitare pour s'aventurer en solo. On ne pouvait imaginer adieux plus intimes, tellement intimes qu'il aurait fallu se quitter en se saluant, plutôt qu'en applaudissant.

Sarah Brock

Ton opinion