Ambassadrice polémique – Wonder Woman congédiée par l'ONU

Publié

Ambassadrice polémiqueWonder Woman congédiée par l'ONU

Trop sexy, trop impérialiste: le choix de la super-héroïne comme ambassadrice de l'ONU avait suscité la controverse et ne faisait pas l'unanimité.

L'héroïne créée en 1941 aura eu une carrière éphémère à l'ONU.

L'héroïne créée en 1941 aura eu une carrière éphémère à l'ONU.

DR

Les Nations unies ont annoncé mardi la fin de leur collaboration avec la super-héroïne de bande dessinée. En octobre dernier, Wonder Woman avait été nommée ambassadrice de l'ONU. Sa mission: promouvoir des messages sur l'émancipation des femmes et contre les violences de genre.

Ce choix n'avait pas fait l'unanimité. Au sein de l'organisation internationale, beaucoup avaient critiqué la «sexualisation» du personnage en bustier rouge et culotte étoilée, sans parler de son association avec un imaginaire purement américain. Une pétition de protestation avait réuni quelque 45 000 signatures.

L'ONU n'a pas officiellement justifié sa décision de se passer des services de l'héroïne de DC Comics. Un porte-parole, Jeffrey Brez, a toutefois expliqué que les campagnes utilisant des personnages de fiction pouvaient ne durer que quelques mois.

(L'essentiel/arg)

Ton opinion