Tennis – Zverev devra régler une amende de 40 000 dollars

Publié

TennisZverev devra régler une amende de 40 000 dollars

Le tennisman allemand, qui avait frappé avec sa raquette la chaise d’un arbitre au tournoi d’Acapulco, a été condamné. Ses gains lui ont aussi été retirés.

Le n°3 mondial Alexander Zverev, exclu du tournoi d’Acapulco après avoir frappé à plusieurs reprises la chaise de l’arbitre avec sa raquette lors d’un match de double, a été sanctionné d’une amende de 40 000 dollars (35 800 euros) par l’ATP.

L’Allemand de 24 ans, sacré champion olympique à Tokyo l’été dernier, s’est vu en outre retirer ses gains au Mexique d’un montant total de 31 570 dollars (28 240 euros) ainsi que les points acquis au classement pour les simples et les doubles disputés.

«Amende maximale»

Dans le détail, Zverev a été sanctionné à la fois pour injures et comportement antisportif avec des amendes de 20 000 dollars (16 550 euros) pour chaque infraction.  «Cela représente l’amende maximale pour chaque infraction», a indiqué l’ATP, précisant qu’un «examen ultérieur» serait effectué «conformément aux règles» du circuit.

Zverev avait «demandé pardon» à la suite de son coup de sang en double mardi. Dans un post publié sur son compte Instagram, il avait affirmé avoir «présenté ses excuses en privé à l’arbitre de chaise», Alessandro Germani, après son accès de colère «inacceptable» à son encontre, avait-il ajouté.

Comportement condamné

L’Allemand était sorti de ses gonds au terme de son match de double perdu au super tie-break avec le Brésilien Marcelo Melo contre le Britannique Lloyd Glasspool et le Finlandais Harri Heliövaara 6-2 4-6 10-6. Sur les images vidéo, on voyait Zverev frapper à trois reprises la chaise de l’arbitre, s’asseoir puis se relever pour insulter l’officiel et donner un dernier coup de raquette.

À la suite de son coup de colère, le double lauréat du Masters (2018, 2021) avait été écarté du tournoi de simple à Acapulco et n’avait donc pu disputer son deuxième tour mercredi face à son compatriote Peter Gojowczyk. Son comportement avait été condamné par Rafael Nadal, qualifié pour les demi-finales au Mexique, et aussi Novak Djokovic et Andy Murray, qui participaient eux au tournoi de Dubaï, organisé simultanément à celui d’Acapulco.


Medvedev-Nadal en demies

Daniil Medvedev, futur n°1 mondial, et Rafael Nadal, ex-n°1 mondial, tous deux vainqueurs en quarts de finale, se retrouveront en demies du tournoi ATP 500 d’Acapulco, moins d’un mois après leur bras de fer en finale de l’Open d’Australie qui avait tourné en faveur de l’Espagnol.

Le Russe Medvedev a célébré jeudi son costume tout neuf de nouveau n°1 mondial, qu’il endossera officiellement lundi, en battant le Japonais Yoshihito Nishioka 6-2 6-3. Nadal, No 5 mondial, s’est également qualifié en dominant l’Américain Tommy Paul (39e) 6-0 7-6 (7/5).

(L'essentiel/afp)

Ton opinion