Publié

EDITA SAÀ propos de nous

Edita SA est la société éditrice du journal L’essentiel et du site d’information lessentiel.lu. Vous trouverez, ci-dessous, des informations générales et spécifiques nous concernant.

EDITA SA

R.C.S. Luxembourg: B129 294

N° TVA: LU-219 408-23

Effectifs: 49

Journalistes: 30

Contacts

L'essentiel

115a, rue Emile Mark – L-4620 Differdange

Tél: 265866600

Direction

Emmanuel Fleig, emmanuel.fleig@lessentiel.lu, Tél: 265866601

Rédacteur en chef

Saïd Kerrou, said.kerrou@lessentiel.lu, Tél: 265866602

Rédaction Print

redaction@lessentiel.lu, Tél: 265866651

Responsable des rédactions Web

Philip Weber, philip.weber@lessentiel.lu, Tél: 265866624

Rédaction Web

web@lessentiel.lu

Service commercial

pub@lessentiel.lu, Tél: 265866635

Publicité Print

Sébastien Bonoris, sebastien.bonoris@lessentiel.lu, Tél: 265866631

Publicité Web

Julien François, julien.francois@lessentiel.lu, Tél: 265866638

Annonces offres d'emploi

emploi@lessentiel.lu, Tél: 265866635

Distribution

Annick Charlier, distribution@lessentiel.lu, Tél: 265866603

Marketing

Céline Schmitt, marketing@lessentiel.lu, Tél: 265866661

Webmasters

feedback@lessentiel.lu

Ligne éditoriale

L'essentiel est un journal quotidien d’information luxembourgeois indépendant doté d’un site Internet. L'essentiel revendique son indépendance face aux groupes d’intérêt politiques, économiques, religieux, sociaux ou autres. Le journal paraît du lundi au vendredi. La responsabilité de L’essentiel et de sa ligne éditoriale incombe au conseil d’administration d’Edita SA.

L'essentiel se veut un journal et un site d’information s’adressant à un vaste public urbain. Les rédacteurs travaillent en toute objectivité, sans tenir compte des intérêts personnels ou d'un intérêt de groupe. Dans le cadre de leur travail journalistique, ils font preuve de compétence, d’intégrité, d’équité et de véracité. Ils font usage d’un langage clair et précis et veillent à un rendu attractif.

L'essentiel est un journal pendulaire et un site Internet à vocation nationale offrant à son lectorat un riche aperçu des événements se déroulant au Luxembourg et dans la Grande Région enrichi par l’information européenne et mondiale. L'essentiel aspire à offrir une lecture sérieuse, rapide et agréable et propose aux lecteurs des services dans de multiples domaines. Les annonces et publicités sont clairement identifiables et se distinguent sans difficulté du contenu rédactionnel.

L'essentiel fait preuve de dynamisme, de flexibilité et de rapidité. Ce qui implique une utilisation efficace des ressources humaines, financières et techniques. L'essentiel croit en l’évolution et en la capacité de réforme de la société. Le journal fait preuve de pondération, d’ouverture et de tolérance à l’égard des opinions diverses et variées mais assume sa position particulièrement critique envers les attitudes extrémistes et rejette les comportements illicites et violents.

Actions menées en faveur de l’éducation aux médias

L’essentiel accueille régulièrement des classes de lycéens en ses locaux afin de leur faire découvrir les différentes facettes du métier de journaliste au travers d’échanges et de partage d’expériences avec le rédacteur en chef et ses équipes. Il s’agit aussi de mettre en garde les élèves de ces classes vis-à-vis du «brouillage» de l’information prospérant aujourd’hui sur Internet et de leur donner quelques outils pour mieux la sélectionner et la décoder (analyse des sources, croisement des données, développement d’un sens critique, etc.).

L’essentiel accorde, dans son organisation, une place privilégiée aux stagiaires (sous convention avec un établissement scolaire ou en formation). Ces stagiaires sont très vite amenés à développer leurs compétences, à expérimenter la réalité du terrain, à signer des articles dans le journal ou sur le Web et à se confronter à la prise de responsabilité. Ces stages constituent, dans la plupart des cas, un tremplin pour un premier emploi.

De manière plus ponctuelle, ce sont aussi parfois les journalistes de L’essentiel qui vont à la rencontre des futurs actifs de demain en participant, notamment, à certains forums (Moovijob ou encore «Deng Zukunft – Däi Wee» organisé par le Service national de la jeunesse). Une opportunité pour les étudiants d’élargir alors leur vision du journalisme et des médias en interrogeant directement les professionnels du métier.

L’éducation aux médias passe aussi par le réseau de distribution de L’essentiel. Plus d’une trentaine de lycées au Grand-Duché de Luxembourg reçoivent quotidiennement le journal dans leur établissement.

Enfin, que ce soit L’essentiel lors des «Creative Days», la journée portes ouvertes du hub créatif 1535° à Differdange ou le centre d’impression d’Editpress (L’essentiel y est imprimé), lors des journées portes ouvertes des entreprises, les deux entités ont toujours affiché leur volonté de faire découvrir leur univers et leurs métiers aux populations luxembourgeoise et frontalière.

Mesures prises pour améliorer l’accès des personnes handicapées aux contenus

L’une des priorités de L’essentiel est de publier des contenus de qualité accessibles au plus grand nombre, y compris aux populations les plus vulnérables comme les personnes âgées, malades, défavorisées ou en situation de handicap.

L’essentiel s’efforce d’être au plus près des besoins d’information de ces différentes populations grâce à un réseau de distribution en constante évolution, composé de plus de 1200 points de livraison. Le réseau de distribution couvre aujourd’hui l’ensemble des gares du Grand-Duché, de nombreuses places publiques et zones piétonnières, des entreprises et des commerces. L’essentiel est également quotidiennement livré dans les maisons de soins, les résidences pour séniors (CIPA et autres) ainsi qu’au Refuge Péitrusshaus, l’unique refuge pour mineurs du pays.

Depuis trois ans, L’essentiel participe à la «Wanteraktioun», à l’initiative du ministère de la Famille et de l’Intégration. Cette action, mise sur pied par Caritas, la Croix-Rouge et l’asbl Inter-Actions, a pour objectif de donner aux personnes sans abri un refuge pendant les mois de grand froid et ce, nuit et jour. Une distribution quotidienne de L’essentiel est organisée directement au foyer de nuit pendant les mois concernés. L’essentiel est également accessible au centre de jour «Jean Heinisch», à Bissen. Ce service d’activités de jour accueille 60 personnes en situation de handicap physique. Les usagers bénéficient, selon leurs besoins, d’un accompagnement sociopédagogique et thérapeutique individualisé.

Au-delà d’un réseau de distribution parfois très ciblé, l’accessibilité de L’essentiel pour cette population plus vulnérable se dessine aussi au travers d’un format berlinois très pratique, d’une écriture brève et concise et d’une mise à disposition gratuite. L’édition papier de L’essentiel est aussi disponible gratuitement en version électronique (E-paper) et consultable en continu sur son site Internet et ses applications.

Programmes de formation des journalistes

Formation des nouveaux arrivants

Tout journaliste qui débute à L’essentiel bénéficie d’un programme de formation d’un mois pendant lequel il va pouvoir découvrir les différents services rédactionnels et se familiariser avec les outils mis à sa disposition avant d’être affecté à un poste attitré. Il est, en outre, accompagné de plus près par le rédacteur en chef et le responsable Web pendant les 12 mois qui suivent sa venue.

Les journalistes «stagiaires» doivent prendre part aux différents cours dispensés par le Conseil de presse afin d’obtenir leur carte de presse définitive.

Formation continue

Depuis 2020, les équipes journalistiques de L’essentiel sont soumis à une «charte de qualité pour médias pendulaires» (Qualitätsmonitoring für Pendlermedien) mise en place par les rédacteurs en chef des différents quotidiens gratuits de TX Group dont Edita fait partie.

Des évaluations sont menées afin, d’une part, de veiller à ce que les critères de cette charte soient bien respectés dans le travail quotidien et d’autre part, de déceler d’éventuelles carences. Des formations alors très spécifiques sont dispensées par le rédacteur en chef à l’ensemble des journalistes pour remédier à celles-ci. Les équipes Web suivent également régulièrement des formations proposées par le rédacteur en chef Web sur des sujets aussi divers que la réactivité ou le storytelling.

Dans un objectif de convergence et de perfectionnement, chaque journaliste à L’essentiel doit être capable de travailler tant au sein de la rédaction Print que Web. Un programme de polyvalence a donc été mis en place depuis quelques années.

Formation d’experts

L'essentiel fait partie du projet «réseaux d’experts» (Expert*innen-Netzwerke), initié en 2021 par la rédaction zurichoise du 20 Minuten, auquel participent également les rédactions du 20 minutes en Suisse romande et du heute.at en Autriche.

Basé essentiellement sur le partage des compétences intragroupes, ce projet a pour objectif d’offrir des opportunités d’évolution professionnelle aux collaborateurs confirmés. Les journalistes désireux de devenir «experts» ont la possibilité d’approfondir et de développer leurs connaissances dans divers domaines prédéfinis par le biais de formations externes et de congrès.

Les expert(e)s deviennent ensuite les interlocuteurs privilégiés pour leur champ de spécialisation et transmettent leurs connaissances au sein des rédactions internes et étrangères. Les expert(e)s désigné(e)s ont la possibilité d’endosser davantage de responsabilités dans le travail éditorial quotidien et de contribuer de manière significative à la réussite du groupe grâce à un transfert actif de leurs savoir-faire, mais aussi à une collaboration enrichie.

Ton opinion